Monday, June 25, 2012

Budocamp 2012

Ah! Le Budocamp est maintenant terminé. 

Encore une fois c'était une expérience enrichissante, débordante d'informations et demandante en terme de résistance physique. La semaine fut remplie d'aikido et de katori shinto ryu. Soit environ 40 heures d'entrainement en 5 jours.

C'est un bel accomplissement, mais ce n'est pas surhumain. Il n'est pas nécessaire d'être en forme tel un olympien pour y parvenir. Il faut beaucoup de résistance physiquement et mentale et surtout une passion pour les arts martiaux. C'est surtout un moment pour se dépasser; pour aller plus loin que le cours habituel du mardi et du jeudi soir. C'est une session complète condensée en 5 jours. C'est aussi l'opportunité de décrocher totalement du reste du monde pour se concentrer uniquement à la pratique. C'est une combinaison gagnante pour avancer grandement dans notre maîtrise de ces arts. 

On en reste marqué. Que se soit par des ecchymoses, des courbatures, du linges tachés des entraînements extérieurs, de l'odeur vinaigrée qui plane le vendredi, des levées de soleil à 5h du matin, des moustiques qu'on fini par accepter de côtoyer, mais surtout de la connaissance qui reste. Cette connaissance qui nous permet d'évoluer dans notre apprentissage. Le prochain cours sera différent, car nous aurons intégrés le tout. 

C'était difficile. Nous avons attaqué chaque jour un à la fois, accueillant les changements d'horaire, la chaleur des locaux non climatisés, les déplacements et l'entrainement sur le sol dur, mais impossible d'oublier tout ce que cela nous a apporté. 

Chaque camp est différent.C'était mon troisième et pas le dernier, car c'est beaucoup trop riche en connaissance pour ne pas affronter les difficultés qui viennent avec. Ça en vaut la peine.


No comments:

Post a Comment